Cyril Meyre ND.A.

 

Naturopathie-Coaching

 

Votre Coach Santé

Blog

Une épidémie est née!

Les enfants, ses éponges… et la naissance des troubles d’attention, de la concentration, d’hyperactivité…

Une épidémie est née, pourquoi?

Questionnons-nous sur le taux alarmant du déficit d’attention chez les enfants et même les adultes ainsi que les troubles du spectre de l’autisme! Jusqu’à la fin des années 90, nous entendions très peu parler de ce trouble.

Autrefois lorsqu’un enfant était hyperactif on lui disait ‘va jouer dehors'.

Il pouvait faire quelques bêtises sans conséquence, faire du sport et il rentrait à la maison, point.

Aujourd’hui nous accomplissons des tâches sans cesse grandissantes dans une journée.

Pour accomplir les tâches de travail professionnelles et personnelles dans une journée typique de notre temps, il y a quelques décennies de ça, il aurait fallu des jours!

Ce soi-disant déficit d’attention autant présent chez les enfants que les adultes est lié à l’arrivé dans nos vies et à l’explosion des outils informatiques, l’apparition des téléphones portables multifonctionnels (inexistant il y a plus de 10 ans), les communications sans fil, la charge des champs électromagnétiques de l’air ambiant, les jeux vidéo, tablette et télévision en surdosage, les OGM, l’alimentation raffinée, la malbouffe, la surconsommation de sucre, les carences minérales et vitaminiques, les troubles hormonaux, la dysbiose et parasitose intestinale (sous diagnostiquées), l’éclatement du noyau familial, l’indiscipline (par laxisme des parents épuisés), le modèle parents-couple stressés, anxieux, le manque d’attention et d’amour, les relations psychosociales problématiques, l’intimidation… autant de facteurs et bien d’autres qui conduisent à ce diagnostic en vogue qu’est le TDAH.

Sans compter la surcharge des tâches chez les enseignants dans les écoles où l’irritation atteint des niveaux jamais vus. D’où leur impatience et l’incapacité de s’occuper des enfants dits hyperactifs. L’école est construite aujourd’hui pour les enfants ayant la capacité de rester tranquilles. Plus moyen de dépenser son énergie naturellement, en bougeant! Alors on les médicamente.

Les parents n’ont plus de temps pour eux même, alors comment peuvent-ils avoir du temps à donner à leurs enfants?

Ne l’oubliez pas les enfants sont des éponges et absorbent ce qu’ils voient, entendent, ressentent et le reproduisent à leur façon…

____________

Pour mieux comprendre ce qu’est le déficit d’attention…

Symptômes du déficit d’attention chez les enfants et adultes selon le DSM (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders):

- Souvent incapable de prêter attention aux détails

- Fautes de distraction

- Inattention

- Impulsivité

- Difficulté à soutenir son attention dans les tâches

- Donne l'impression de ne pas écouter

- N'arrive pas à terminer ses tâches

- Se conforme difficilement aux consignes

- À de la difficulté à organiser ses travaux et ses activités

- Hésite à entreprendre les tâches qui requièrent un effort soutenu

- Facilement distrait

- Oublis fréquents dans la vie quotidienne

- Remue souvent les mains et les pieds

- Se tortille sur son siège

____________

Alors, comment augmenter la concentration de votre attention, améliorer les fonctions cognitives, la mémoire, apaiser la nervosité, l’agitation et l’irritabilité, réduire la fatigue mentale, l’émotivité exagérée? Autant de facteurs à considérer, à corriger afin de rectifier la situation.

- N’oubliez pas de prendre en considération l’évaluation d’une carence en fer chez les enfants qui peut être liée au déficit d’attention.(1)

- Ce qui peut expliquer cette carence ferrique est relié selon plusieurs analyses et études à la consommation de lait de vache.(2)

- Le sommeil est-il au rendez-vous? Une chose toute simple! Dormir. Dormir est essentiel au corps humain. La carence de sommeil liée à l’insomnie due à toutes sortes de raisons qui préoccupent doit être corrigée. Mais qui parle de dormir ! C’est portant le bon sens, mais on l’oublie. Un sommeil non réparateur induit ou aggrave les troubles du déficit d’attention.(3)

____________

Plusieurs options existent et sont valides au niveau de la thérapeutique. Votre choix sera dicté selon vos convictions… Pour vous-même ou vos enfants. Une évaluation est de mise si vous avez déjà essayé quelques options sans résultats concluants.

Bonne santé!

____________

Cyril Meyre ND.A.

____________

Références

1- Effects of iron supplementation on attention deficit hyperactivity disorder in children.

Pediatr Neurol. 2008 Jan;38(1):20-6.

2- Consumption of cow’s milk as a cause of iron deficiency in infants and toddlers.

Nutr Rev. 2011 Nov;69 Suppl 1

3- A Clinical Overview of Sleep and Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder in Children and Adolescents.

J Can Acad Child Adolesc Psychiatry. 2009 May; 18(2): 92–102.

___________________________